Le Millénaire s’apprête à ouvrir ses commerces

Le 27 avril, les clients pourront découvrir les boutiques de cet immense centre commercial, à Aubervilliers. Encore en chantier, nous l’avons visité en avant-première.

Les deux hommes-araignées évoluent à plusieurs mètres du sol, dans un joli mouvement de balancier. Maintenus par un simple harnais, les deux laveurs de vitres astiquent, carreau après carreau, l’une des immenses verrières du Millénaire. Le 27 avril, cet immense centre commercial en brique rouge et terre cuite, pensé comme un véritable quartier par l’architecte Antoine Grumbach, ouvrira ses portes à Aubervilliers, à deux pas du périphérique parisien.

A un mois et demi de l’ouverture, le chantier ressemble à une immense fourmilière. Plus de mille ouvriers s’affairent dans les étages et à l’intérieur des boutiques. Là, les uns enlèvent les plaques de protection qui recouvrent les pavés et carrelages. Plus loin, deux autres donnent un dernier coup de peinture sur la devanture d’une boutique. Chez Conforama, on installe les étagères. Chez Toys’R’Us, on commence déjà la mise en rayon. Et, dehors, les pelleteuses aplanissent le terrain en bordure du canal, qui accueillera d’ici quelques semaines 12000 m2 de verdure. « Nous en sommes aux finitions, explique Didier Ribière, directeur du Millénaire, qui dirigeait précédemment le centre commercial Val-d’Europe (Seine-et-Marne). D’ici quinze jours, tout sera terminé. Les boutiques mettront en place les marchandises. »

Implanté au cœur d’une zone de chalandise d’un million d’habitants, le Millénaire accueillera à terme 130 enseignes. Quatre-vingt-quinze pour cent des surfaces sont d’ores et déjà commercialisés, ce qui est un signe très positif. « Compte tenu du contexte économique difficile, ce n’était pas évident. Or, nous n’avons pas eu besoin de faire du remplissage. Les enseignes choisies proposent du moyen-haut de gamme, ce que nous souhaitions », poursuit Didier Ribière qui espère notamment toucher la clientèle du nord parisien, du XVIe au XXe arrondissement parisien.

Carrefour, qui a été le premier à signer, avec une surface dédiée à l’alimentaire de 4000 m2, la Fnac et Boulanger, dont ce sera le plus grand magasin en Ile-de-France, seront sans conteste les locomotives du centre. L’arrivée d’enseignes étrangères devrait également séduire la clientèle francilienne. L’italien OVS Industry (prêt-à-porter), le portugais A Loja do Gato Preto (déco design à petits prix) et l’espagnol Decimas (sportswear) profitent ainsi de l’ouverture du Millénaire pour s’implanter en France. Conforama ouvre son second ConfoDéco, un nouveau concept dédié à la décoration. A noter que la boutique d’Aubervilliers Marmon Sports s’installe au Millénaire, tout en conservant son magasin, vieux d’un demi-siècle, aux Quatre-Chemins.

Source : Le Parisien

Publicités

À propos de la Magie dans l'Image

Fondatrice de La Magie dans l’Image. La Magie dans l'Image donne la possibilité à tous les amateurs de déco de concevoir tout un tat d’objets (coussins, foulards, papier peint…!) à partir de créations originales d’artistes. Triées sur le volet, elles sont numérisées en très haute résolution, et imprimées sur un ou plusieurs des supports proposés. A ce jour, 11 supports sont disponibles, mais sur demande, elles peuvent être imprimées sur quasiment n’importe quel objet !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :