The Koople : un positionnement innovant

Des couples parfaitement lookés (entre esprit néo-rock à la BB Brunes et délire british), des visages beaux sans être aseptisés et un petit goût de mystère, voilà la recette du futur succès commercial de la rentrée. Depuis le 1er septembre, les « Kooples » ont en effet délivré leur secret : ils ne sont ni une bande d’artistes underground, ni les protagonistes d’un futur sitcom et encore moins les promoteurs d’une barre chocolatée ou d’un nouveau magnum up-to-date..

La nature des Kooples, une fois découverte, nous paraît pourtant évidente. Prenez le concept du couple, associez-le à des vêtements plutôt sympas, retournez à la racine du buzz « vestiaire unique pour individus différents » et « mannequins puisés dans la real life », mixez le tout et vous obtiendrez sans difficulté la désormais légendaire enseigne Comptoir des Cotonniers. Le rapport avec The Kooples ? Il devient évident lorsque l’on découvre qu’à l’origine de The Kooples se trouvent les frères Elicha, issus de la famille ayant créé Comptoir des Cotonniers…

The Kooples

En effet, lorsque l’enseigne familiale fut rachetée en 2006 par Fast Retailing (un groupe japonais), les deux frères avaient tout loisir pour adapter le concept maison à une nouvelle cible on ne peut plus porteuse : le duo fille/garçon ou garçon/garçon qui, le temps d’une amourette, d’un flirt ou d’une virée shopping, prennent plaisir à s’échanger leurs fringues, ou tout du moins à faire les boutiques ensemble.

On pourra ainsi retrouver dans les nouvelles boutiques « The Kooples » – qui ont littéralement envahies Paris (rue Vieille du Temple, rue des Rosiers, rue de Rennes, rue Saint Honoré…) – un vestiaire diablement branché, unisexe ou dépareillé, axé nouvelle vague rock et esthétique virée nocturne vintage.

Parfait corollaire du Comptoir, The Kooples emprunte le concept du duo pour le refondre en quelque chose de codifié 100 % hype, version jeunesse arty amoureuse du look Savile Row…

Site officiel de la marque : http://www.thekooples.com

Source : tendancesdemode.com

Publicités

À propos de la Magie dans l'Image

Fondatrice de La Magie dans l’Image. La Magie dans l'Image donne la possibilité à tous les amateurs de déco de concevoir tout un tat d’objets (coussins, foulards, papier peint…!) à partir de créations originales d’artistes. Triées sur le volet, elles sont numérisées en très haute résolution, et imprimées sur un ou plusieurs des supports proposés. A ce jour, 11 supports sont disponibles, mais sur demande, elles peuvent être imprimées sur quasiment n’importe quel objet !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :